Non classé

3EME CAS : CONCEVOIR UN NOUVEAU QUARTIER « HAUTE QUALITE DE VIE » – 2ème partie

LES FACETTES DU METIER D’AMO EN URBANISME (OU MANAGER DE PROJET)

 

3EME CAS : CONCEVOIR UN NOUVEAU QUARTIER « HAUTE QUALITE DE VIE » 

2ème partie

Ce second volet fait suite à la définition des enjeux urbains dans le développement de projets dans le secteur péri-urbain (voir article diffusé le 24/11).

Il aborde très concrètement la question du management de projet et donc celui du rôle de l’AMO dans la mise en œuvre d’un projet aux côtés d’une équipe municipale.

Pour cette présentation rapide nous nous appuierons sur un ouvrage paru en début 2015 consacré au développement péri-urbain.

couv-livre-gg

Les 10 QUESTIONS FONDATRICES DU PROJET

Comment fonde-t-on son projet urbain ? Ce questionnement est crucial : combien de collectivités se posent-elles les bonnes questions avant de s’engager dans un programme de développement ? Très peu et nous parlons d’expérience.

5 questions politiques pour donner au projet, son assise :

→ Pourquoi construit-on ?
Quelles sont les motivations de l’équipe municipale ? Raisons d’ordre démographique, et de renouvellement des populations, raisons d’urbanisme, raisons fiscales etc…
→ Pour qui construit-on ?
Pour des familles primo accédantes, pour répondre à des demandes sociales,…c’est la question capitale des cibles.
→ Combien construit-on ?
C’est la question du programme et du rythme de réalisation.
→ Comment construit-on ?
Cette question renvoie à la dimension des typologies bâties et de la qualité de l’environnement et du développement durable.
→ Où va construire et quel sera le périmètre de la future opération ?
Dernière question « politique » essentielle que celle du choix du site et son dimensionnement.

A l’issue de ce temps consacré à donner les fondements nécessaires au projet (phase politique) l’AMO va devoir donner aux élus les clés pour une mise en œuvre réussie du projet urbain. La réponse à 5 nouvelles questions permettra de donner au futur projet l’assise nécessaire.

5 questions clés pour assurer les élus de la faisabilité du projet :

→ L’équilibre financier
Le projet envisagé par les élus est-il équilibré ? Permettra-t-il à la collectivité de trouver un opérateur capable de s’associer à la Ville pour relever le défi de l’aménagement ?
Cette question cruciale doit impérativement être posée, à ce stade, avant même que le travail de conception ne soit entamé. De quelles recettes le bilan pourra-t-il bénéficier ? Quel est le montant des dépenses prévisionnelles ?

→ Le cadre fiscal de la future opération
Taxe d’Aménagement ? Participations dans le cadre d’une ZAC ? PUP ? TA majorée ? Se trouve au travers de la réponse à cette question, posée l’autre question cruciale qui est celle du financement des opérations d’accompagnement. La Commune pourra-t-elle financer les mesures qui permettront de faire face à l’arrivée des populations nouvelles ?

→ Le cadre procédural
ZAC ou Permis d’aménager ? Le choix de la procédure est déterminant pour les délais et pour la maîtrise de l’opération par la collectivité.

→ Le statut de la maîtrise d’ouvrage
Concession, vente de charges foncières, régie communale … trois régimes qui engendrent des rapports très différents entre les communes et les opérateurs. Différents … contractuellement, statutairement mais aussi financièrement.

→ Le choix des acteurs
Privés, publics, aménageurs, promoteurs, constructeurs de maisons individuelles macro lotisseurs etc… Dans ce domaine les lignes bougent très vite. La compréhension des modes opératoires de chacun des types d’opérateurs est essentielle pour la réussite de l’ambition communale.

PARU EN JANVIER 2016 : l’auteur aborde la question de l’aménagement sous l’angle d’une opération en Régie et montre que la gestion de projet peut constituer une véritable aventure humaine.

………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………………..
L’AMO PASSERELLE ENTRE DEUX MONDES :
CELUI DES COMMUNES ET CELUI DES ACTEURS OPÉRATIONNELS
L’AMO avec des compétences juridiques, sa parfaite connaissance des modes opératoires des acteurs de l’immobilier, sa maîtrise des bilans d’aménagement, sa pratique des communes et de leur mode de fonctionnement, sa maîtrise des arcanes de la question foncière, de la question archéologique … est le partenaire naturel et compétent des communes.
L’AMO PARTENAIRE NEUTRE ET PROFESSIONNEL

Rémunéré au forfait quelle que soit la dimension de l’opération, l’AMO n’est ni maître d’œuvre ni maître d’ouvrage. Neutre dans ses conseils, à l’écoute des élus, l’AMO accompagne l’équipe municipale depuis la réflexion initiale jusqu’au démarrage des travaux d’aménagement. Il défend les intérêts de la collectivité en encadrant la conception par la maîtrise d’œuvre (qualité et respect des enveloppes financières) puis en organisant les consultations d’aménageurs.

Il reste aux cotés de l’équipe municipale jusqu’au démarrage des travaux de manière à lui garantir le respect de la qualité du projet et des engagements par les nouveaux partenaires.

L’AMO : UN PASSIONNÉ DE AMÉNAGEMENT

On ne pratique ce métier exigeant qu’animé par une vraie passion de l’urbanisme. Nos interventions aux cotés des collectivités nous conduisent à les assister dans leur difficile dialogue tant avec les riverains, les forces vives locales qu’avec l’ensemble de la population*.

Visites d’opérations de références, organisation de voyages d’études en France ou à l’étranger, visionnage de vidéos sur des expériences novatrices, séances de sensibilisation aux différentes thématiques du développement durable… l’AMO n’a rien à vendre mais il sensibilise, il informe, il conseille, il défend les intérêts de la commune qui lui a confié une mission … ensuite les élus décident !!!

* Notre agence assiste les communes dans la gestion complexe des dialogues nécessaires avec la population, dans le cadre de formes nouvelles et adaptées au nouveau contexte et aux nouvelles exigences démocratiques. Nous consacrerons prochainement un numéro spécial au DIALOGUE PARTICIPATIF et à ses enjeux.

Les deux ouvrages cités sont en vente au prix auteur (15€) en vous adressant à l’agence Siam Conseils (Tél. :  02 47 36 20 21 – Mail : contact@siamconseil.com)

Gilles Gallichet

A propos de Gilles Gallichet

Membre du comité de rédaction et rédacteur des rubriques Bonjour M. Le Maire et A l’Affiche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>