Boîte à i-DD, Non classé

Des rues vivantes grâce à la gestion des « frontages » : épisode 2

Des exemples ailleurs … et ici !

Qu’est-ce qui nous rend une rue agréable ? Agréable à parcourir, agréable à vivre ?

Dans son livre « Reconquérir les rues » , Nicolas Soulier propose de multiples exemples de rues effectivement attractives. Nous nous sommes prêtés nous aussi à l’exercice et avons recherché les espaces qui nous ont plu lors de différentes visites.

Ailleurs

Le quartier Vauban figure toujours en première place de nos rues préférées :

FREIBURG_Vauban-(78)

Des enfants qui jouent dans la rue, le chien qui dort profondément, la petite table et les chaises pour le goûter : ici la rue est une cour partagée

Une rue typique du quartier Vauban : une voie partagée, un alignement d’arbres et des « jardins de devant » qui grimpent jusque sur les façades

Une rue typique du quartier Vauban : une voie partagée, un alignement d’arbres et des « jardins de devant » qui grimpent jusque sur les façades

Toujours à Vauban : le jardin de devant intègre ic i un abri vélo. Le banc invite à la pause et à la conversation. Est-il public ou privé ?

Toujours à Vauban : le jardin de devant intègre ic i un abri vélo. Le banc invite à la pause et à la conversation. Est-il public ou privé ?

Voir sans être vu : les haies à l’arrière cachent les baies vitrées des regards indiscrets. Mais le jardin de devant est lui, bien visible de la rue

Voir sans être vu : les haies à l’arrière cachent les baies vitrées des regards indiscrets. Mais le jardin de devant est lui, bien visible de la rue

La rue aux enfants

La rue aux enfants

Le quartier Rieselfeld propose la même configuration de rues. Ce qui est intéressant, ce sont les usages que l’on trouve dans les jardins de devant

Le quartier Rieselfeld propose la même configuration de rues. Ce qui est intéressant, ce sont les usages que l’on trouve dans les jardins de devant

 

Gilles Gallichet a visité Houten en Hollande en avril dernier et nous a rapporté aussi quelques photos des rues de cette ville du vélo :

Cliquer sur les images pour les agrandir
 

Les retraits des façades par rapport à la rue sont plus importants sur ces exemples ci qu’à Vauban, mais on retrouve des points communs :

  • une faible présence de la voiture – une priorité donnée aux modes doux
  • l’ouverture aux regards depuis la rue. Il me semble que ces espaces forment un sas, une transition douce entre l’espace public et l’espace privé. Pour l’habitant, c’est être chez soi avant de passer la porte. Pour le visiteur, le voisin, c’est un espace agréable et tranquille à parcourir, potentiellement ouvert à la rencontre, aux échanges.

 

Ici !

Notre beau pays n’est pas en reste ! La France regorge de villes et de villages aux rues attractives. Souvent, ce sont d’ailleurs des lieux touristiques, où la présence de la voiture est limitée, où les rues sont propices à la flânerie…

Talmont sur Gironde (17)
Cliquer sur les photos pour les agrandir
 
 
Saint Valéry sur Somme (80)
Cliquer sur les photos pour les agrandir
 
 
Montrésor (41) 
 
Source : http://gite-touraine-loches.com/tourisme-activites/montresor/

Source : http://gite-touraine-loches.com/tourisme-activites/montresor

Saint Guilhem le Désert (34)

Source : http://www.fotocommunity.fr - Auteur : bubblegum

Source : http://www.fotocommunity.fr – Auteur : bubblegum

 

Ce sont de vieux villages, conservés dans leur écrin. On ne peut pas faire cela en ville ou même dans un lotissement, me direz-vous ?

 

C’est sans compter sur les initiatives locales !

 

A Rennes (35)

⇒ Voir cet article sur www.jardineraunaturel.org/fr/nos-actions/fiche.php?id=61

Rennes embellisons 2

« Initiée par l’association « Rennes jardins », l’opération a vu le jour sur le quartier Ste Thérèse à la fin des années 90. Plus de 80 habitants du quartier ont ainsi signé une convention avec la Ville de Rennes, leur permettant de prendre en charge leur environnement proche (pieds de murs et d’arbres, palissades, interstices, petits espaces en terre non végétalisés), de jardiner les rues du quartier afin que les murs et les trottoirs en « verdissent de plaisir ». »

Depuis, cette opération s’est étendue à toute la ville et tout habitant qui le souhaite peut faire parvenir sa demande de végétalisation de façade à la ville pour obtenir de l’aide sur la mise en œuvre.

 

Source des trois photos : http://metropole.rennes.fr/pratique/infos-demarches/espaces-verts-environnement/jardiner-la-ville

A Bordeaux (33)

La ville de Bordeaux accompagne également ces initiatives qui ont de multiples avantages, dont notamment celui de redonner à la rue sa vocation d’espace vécu et partagé.

© PHOTOS THIERRY DAVID

© PHOTOS THIERRY DAVID

La rue Paul-Camelle, à la Bastide, a été la première rue jardin créée à Bordeaux.

 
 
Source : http://www.bordeaux.fr/p88843/vegatalisation-des-rues

Source : http://www.bordeaux.fr/p88843/vegatalisation-des-rues

 

Les initiatives fleurissent ( !) partout en France, souvent portées par les habitants et les associations eux-mêmes. Certaines collectivités commencent à se doter d’un cadre pour accompagner ce mouvement dans lequel chacun trouve un intérêt :

    • Un embellissement de la commune, à peu de frais
    • Une socialisation de l’espace public : c’est tout bête mais quand on jardine devant chez-soi, on croise les passants, on discute jolies fleurs et techniques de plantation, bref, on fait connaissance entre voisins
    • Une valorisation de sa maison

 

Ces retours d’expériences, ces ambiances viennent nécessairement questionner la démarche d’aménagement : comment ? quand ? où ? avec qui ?

Nos investigations se poursuivent dans les prochains articles, en discussion avec Pierre Louault, maire de Chédigny la ville jardin et avec Nicolas Soulier lui-même !

Et si vous souhaitez partager les rues qui vous sont agréables, n’hésitez pas à nous transmettre des photos. Nous les publierons dans le blog !

1 Commentaire

  1. Contente d’apprendre quelque chose sur cette approche extrêmement simple et efficace pour mesurer la qualité d’un urbanisme. Facile à communiquer. Ingénieux. . . Et ça fait plaisir de retrouver mes voisins et notre rue comme bon exemple!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>