Non classé

Première étape de notre séjour hollandais : Amsterdam

Première étape de notre séjour hollandais :
Amsterdam et ses écoquartiers !

 

Amsterdam – photo reportage

C’est à GWL Terrein que nos visites d’Amsterdam ont démarré. Cécilia Gross, notre enthousiaste et talentueuse guide, nous a accueillis dans la petite salle commune du quartier pour nous présenter les grands enjeux de l’aménagement du territoire hollandais.

Notre visite du quartier fut assez brève – parce que nous avions faim ! – pour pouvoir passer un long moment dans les quartiers les plus récents de la capitale, ceux-là qui émergent de l’eau, pour mieux protéger les espaces cultivables du pays.

>   GWL Terrein : premier quartier sans voiture de la capitale

Initié par un groupe d’habitants en 1986, le quartier GWL a été réalisé entre 1993 et 1996.

L’objectif initial : créer des logements pour les habitants du quartier, sans voiture et géré par les habitants.

Petite visite en 2015

Source : http://www.kcap.eu/images/000729_gwl_terrein.jpg

Source : http://www.kcap.eu/images/000729_gwl_terrein.jpg

Source : http://www.areneidf.org/sites/default/files/3.3_gwl_terrein.pdf

Source : http://www.areneidf.org/sites/default/files/3.3_gwl_terrein.pdf

 

Dès le premier coup d’œil, le parti pris d’aménagement : des « maisons empilées » (chaque appartement dispose de deux niveaux et d’une terrasse) entourées de jardins partagés, gérés par les habitants de la copropriété

 

USINE

GWL-(7)-chambre-hotel Au pied du château d’eau, un petit bâtiment valorisé par les habitants en chambre d’amis : les recettes sont reversées à la copropriété pour les charges communes
GWL-(25)-rue-pietonne Les jardins donnent sur les rues sans voiture
GWL_marchand-velo En cœur de quartier : le magasin de vélos

 

ESPACES-COMMUNS

 

 

Pas trop le temps de s’attarder à GWL : les îles nous attendent !

Mais avant de traverser les canaux, nous avons parcouru FUNEN, opération des années 2000, caractérisée ici encore par l’absence de traversée routière en cœur d’îlot et surtout par la collection d’architecture des immeubles qui la composent.

ESPACES-COMMUNS

 

 

 

Le parc central, privé et géré par la copropriété, est ouvert au public.
Aire de jeu, espaces ouverts, arbres isolés ou en bosquet, œuvres d’art jalonnent le parcours.

 

F Parc (6)

 

F-Parc-(2) F-Parc-(3) F-Parc-(5)

 

 

F-frontages-(1) F-frontages-(2)
Ici encore, nous apprécions l’utilisation que font les habitants des espaces partagés : l’appropriation individuelle des devants de façade est spontanée et, a priori, peu réglementée…
F-frontages-(3)

 

 

 

 

1 Commentaire

  1. Prouin Christian

    Préconiser un ecoquartier à la mairie de Ballan Mire serait une excellente idée pour l aménagement du futur quartier la pasqueraie 3
    Afin de respecter la qualité de vie des riverains actuels et des futurs habitants
    Cordialement
    Christian ami de Gilles

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <s> <strike> <strong>